Hormone de croissance pour maigrir : vers la perte de graisse ?

Pour tous ceux qui consultent les forums dédiés aux sports, et en particulier à la musculation, vous avez certainement déjà lu que la somatropine (la version synthétique de l’hormone de croissance) permettrait de perdre du poids. Et plus particulièrement qu’il s’agirait d’un moyen efficace et sans aucun effort de bruler de la graisse.

Si vous êtes en période de sèche, vous avez donc très certainement envie de vous complémenter en somatropine. En réalité, cela présente des réels dangers pour votre santé. Nous vous livrons donc un avis objectif dans cet article. Et vous partageons des conseils pratiques pour augmenter naturellement votre taux d’hormone de croissance HGH, et ainsi maigrir sans aucun risque.

Qu’est-ce que la somatropine ?

Lorsque l’on s’intéresse aux liens entre hormone de croissance et perte de poids, on lit énormément de chose sur la somatropine, notamment naturelle. Il s’agit d’une hormone de croissance produite en laboratoire, et donc de synthèse.

A l’origine, elle a été développée pour traiter les enfants ayant des problèmes de croissance. C’était par exemple le cas de Lionel Messi, aujourd’hui mondialement connu, mais qui lorsqu’il était enfant, avait besoin d’un coup de pouce pour se développer correctement.

Maigrir avec les hormones de croissance

Mais aujourd’hui, la somatropine est surtout fabriquée pour une utilisation récréative, et dans le but de ralentir le vieillissement ou de perdre du poids. On en trouve donc dans de nombreuses pilules minceurs ou de crèmes amincissantes. Cependant, elles ne sont normalement disponibles qu’à condition de présenter une ordonnance de votre médecin. Nous verrons pourquoi plus tard.

Hormone de croissance pour maigrir : c’est possible ?

En réalité, votre corps produit déjà de la somatropine, ou hormone de croissance naturelle. Le problème est que cette production connait un pic au moment de la puberté. Ensuite, elle ne va cesser de diminuer, pour ne plus être sécrétée qu’en très faibles quantités.

Prendre de l’hormone de croissance de synthèse permet donc de maintenir des taux plus élevés, pour prendre de la masse musculaire, mais aussi pour maigrir. En effet, l’hormone de croissance permettrait d’aider votre corps à mieux gérer sa consommation de lipides, ainsi que de protéines. Plus concrètement, elle favoriserait la combustion des graisse, tout en augmentant votre masse musculaire. Elle a en effet une action positive sur notre métabolisme, ce qui lui permet de puiser dans vos stocks de gras pour produire plus d’énergie. Votre masse graisseuse va donc fondre sous l’action interne de l’hormone de croissance, utile en musculation. Mais aussi parce que vous serez plus en forme pour faire du sport, et notamment plus endurant.

Hormone de croissance pour maigrir et perdre du gras en période de sèche.

L’hormone de croissance joue aussi sur votre résistance à l’insuline et votre sécrétion de testostérone : deux facteurs cruciaux en matière de perte de graisse et de développement des muscles. On peut donc affirmer que l’hormone de croissance est efficace pour maigrir. Et plus précisément qu’elle permet de perdre du gras (et non du poids).

Attention aux effets secondaires

Le problème est que prendre de l’hormone de croissance de synthèse en période de sèche représente des risques sérieux pour votre santé. C’est d’ailleurs pour cela qu’en dehors d’un usage thérapeutique encadré par un médecin, sa consommation est absolument interdite en France. Vous ne pourrez donc vous en procurer illégalement que sur Internet, ce qui augmente encore plus le risque de prendre des produits de mauvaise qualité.

En effet, la consommation de somatropine peut provoquer des douleurs au niveau de vos muscles ou de vos articulations. Parmi les autres effets secondaires, vous pouvez également avoir les pieds ou les mains gonflés, ou ressentir des migraines récurrentes.

Consommée à forte dose, l’hormone de croissance de synthèse peut également altérer votre vision, vous provoquer des crises d’angoisse ou d’épilepsie. La liste des effets indésirables est très longue, et varie d’une personne à l’autre (en particulier si vous souffrez d’autres pathologie, comme le diabète).

C’est bien pour cela qu’il est préférable de booster naturellement votre taux d’hormone de croissance pour maigrir. D’autant plus qu’il existe de nombreux leviers efficaces pour cela, avec des effets durables et aucun risques pour la santé.

Les aliments pour booster votre taux d’hormone de croissance et brûler des graisses

Puisque nous nous intéressons dans cet article aux effets de l’hormone de croissance sur le brûlage de graisse, voyons comment notre alimentation peut nous permettre d’en sécréter plus. Adapter son régime alimentaire est en effet le premier moyen de jouer sur votre taux d’hormone de croissance.

Avant de vous présenter les aliments à consommer dans ce but, sachez qu’il y a aussi certaines catégories à éviter. La première est les glucides qui freinent considérablement votre production de GH (pour Growth Hormone). En effet, pour en produire plus, vous avez besoin d’avoir un taux d’insuline dans le sang le plus stable possible.

En équilibrant vos repas, et en diminuant autant que possible votre consommation de glucides, vous aurez donc des répercussions directes sur votre perte de gras. Vous pouvez bien sûr consommer des aliments riches en graisses ou en glucides, à condition de les associer à d’autres qui en sont pauvres. Cela vous permettra de profiter des vertus de ces aliments (comme l’ananas, ou la noix, par exemple), sans augmenter dangereusement vos niveaux de gras ou de sucre.

Comment produire plus d'HGH ?

Vous n’aurez ensuite plus qu’à ajuster les quantités en fonction de votre sexe et de votre poids corporel.

Passons maintenant aux aliments qui vous permettront de booster votre taux d’hormone de croissance pour maigrir.

L’huile de noix de coco (vierge)

Il s’agit d’une huile végétale, et d’une source de graisse saine et nutritive. Elle présente de plus de nombreux atouts pour votre santé, et notamment celle d’augmenter votre taux d’hormone de croissance pour maigrir.

Pour cela, il est important de la consommer dans certaines conditions. Le mieux est d’en prendre une cuillère à café le matin et le soir.

L’ananas

L’ananas, en particulier lorsqu’il est pris juste avant de dormir, permet d’augmenter de manière significative votre production d’hormone de croissance. En effet, le sommeil joue sur vos niveaux de GH, et il est donc intéressant de combiner ces deux facteurs naturels pour de meilleurs résultats.

Attention cependant à ne pas en consommer en quantité trop importante pour limiter votre taux de sucre dans le sang (l’ennemi juré de l’hormone de croissance). Prenez-en donc nature, et si possible sans aucune autre source de sucre (comme des biscuits, ou même des pâtes). Préférez plutôt l’associer avec des graisses saines, et surtout des protéines.

Le chocolat noir

Riche en acide aminé (et en particulier en pryptophane), le chocolat noir permet à votre corps de stimuler la glande pituitaire qui produit l’hormone de croissance. C’est aussi un aliment intéressant à intégrer à votre régime puisqu’il améliore nettement la qualité de votre sommeil. Prenez-le par contre le plus pur possible, et cru. Vous pouvez de plus le mélanger dans votre shaker avec de la poudre protéiné pour booster ses effets.

Les oléagineux

Les oléagineux sont eux aussi très intéressants pour produire et libérer plus d’hormone de croissance dans votre corps. Riches en L-arginine, il augmente considérablement votre taux d’oxyde nitrique, ce qui favorise également une meilleure circulation sanguine.

Vous pouvez ainsi faire le plein en :

  • graines : de sésame, de citrouille ou de tournesol ;
  • noix ;
  • céréales complètes (comme le riz brun ou l’avoine) ;
  • produits laitiers ;
  • protéines animales (comme les œufs).

Dosez bien les quantités que vous allez ingérer. Par exemple, une poignée de noix à chaque repas sera largement suffisante.

Les framboises

Ce super fruit est intéressant pour produire plus d’hormone de croissance pour maigrir puisqu’il joue sur la mélatonine (l’hormone du sommeil). Ses effets sont d’ailleurs considérablement puisque la framboise permettrait d’augmenter votre taux de GH de près de 160 %.

La pastèque

La pastèque est connue pour être un aphrodisiaque naturel, et booste également l’hormone de croissance. Son action est facilitée par sa composition en L-citruline, qui est très facilement convertie en L-arginine. Autre fait intéressant, ce fruit a une charge glycémique très faible.

La betterave

Les betteraves rouges sont intéressantes pour les sportifs qui souhaitent perdre du gras en période de sèche puisqu’elles jouent sur notre production de testostérone. Sa composition alcaline en fait également un excellent boosteur d’hormone, et notamment de l’hormone de croissance.

Les fèves de haricot

Cette excellente source en L-dopa est connue pour booster votre production d’hormone de croissance. Elle est donc très intéressante pour vous débarrasser de vos stocks de gras et maigrir sainement et naturellement.

La baie de Goji

Ce super aliment connu pour ralentir le vieillissement des cellules permet également de produire plus d’hormone de croissance. Riche en acides aminés, elle est d’ailleurs considérée comme un médicament en médecine traditionnelle tant elle a une action bénéfique sur votre santé.

Leave a Reply