Injection de testostérone : utilité, effets et potentiels risques

La testostérone est non seulement une hormone sexuelle, mais elle est également considérée comme androgène. Ce qui explique son rôle crucial dans le développement de la masse musculaire. Produite par les testicules (chez les hommes) ou les ovaires (pour les femmes) ainsi que les glandes surrénales, elle va cependant diminuer avec l’âge ou suite à une affection particulière (comme un diabète de type 2).

Certains peuvent également être tentés d’avoir recours à une injection de testostérone pour booster leurs performances physiques. Et gagner plus rapidement de la masse musculaire. Dans cet article, nous allons voir dans quelle circonstance une injection peut être prescrite. Et celles dans lesquelles elle sera considérée comme illégales. Nous nous intéresserons également à ses effets. Mais aussi les risques que cette pratique présente.

Dans quel cas peut-on s’injecter de la testostérone ?

Avant de s’intéresser aux modalités d’une injection de testostérone, et à ses effets, il faut savoir qu’elle n’est autorisée (et prescrite) que dans certains cas. En effet, considérée comme un traitement médical, elle doit permettre de palier à un problème de santé bien précis.

Quels sont les risques d'une injection de testostérone ?

On la prescrit notamment pour les hommes souffrant d’hypogonadisme : qui se caractérise par une atrophie de vos testicules. Mais ce n’est pas l’unique cas dans lequel vous pouvez être amené à utiliser une injection de testostérone.

Elle est également prescrite pour les personnes transsexuelles souhaitant changer de sexe. Les femmes peuvent également se voir prescrire une injection de testostérone en cas d’insuffisance androgénique (qui se produit le plus souvent au moment de la ménopause). Elle permettra dans ce cas de palier à une absence de libido.

Si certains hommes prennent des injections de testostérone en vieillissant pour équilibrer la diminution de la production naturelle de cette hormone par leur corps, les effets d’un tel traitement ont été très peu étudiés. Et les médecins sont donc récalcitrants à le proposer à leurs patients.

Comment se fait une injection de testostérone ?

Réaliser une injection de testostérone exige également de respecter plusieurs étapes. Voici lesquelles.

Définir la concentration de la testostérone

La testostérone qui sera injectée le sera le plus souvent sous forme d’énanthate ou de cypionate. Ces deux solutions existent sous différentes concentrations, et il est donc important d’en définir le bon dosage en tenant compte de leur concentration spécifique.

Le plus souvent, on conseille une concentration de 100 à 200 mg/ml. Mais dans certains cas, il sera deux fois plus important.

Stériliser l’aiguille

Pour réaliser une injection de testostérone, il faut utiliser une seringue adaptée et une aiguille stérile. Cette dernière doit également être à usage unique, puisqu’on sait désormais qu’une aiguille sale peut provoquer la transmission d’infections mortelles comme le sida ou les hépatites.

Il faut également savoir que sous forme d’injection, la testostérone a une consistance proche de l’huile. Elle ne peut donc être aspirée qu’à l’aide d’une aiguille plus épaisse (entre 18 et 20 gauges), qui risque malheureusement sera nettement plus douloureuse. Il est cependant possible d’en changer pour une plus fine au moment de l’injection.

Se laver les mains

Avant de réaliser une injection, il est également nécessaire de prendre certaines précautions d’hygiène. Et notamment se laver les mains, voir utiliser des gants stériles (encore une fois pour limiter les risques d’infections). Un savon antibactérien sera également recommandé.

Aspirer la dose conseillée

Pourquoi s'injecter de la testostérone ? L’étape suivante consiste à aspirer la testostérone avec votre seringue. En respectant bien la dose qui a été conseillée par un médecin. Et en fonction de la concentration de la testostérone. Pour l’aspirer, il faut commencer par un volume d’air égale à la dose de votre solution. Et après avoir nettoyé le haut de la fiole, insérer l’aiguille et pousser la seringue pour libérer l’air. Il suffira ensuite de tourner la fiole (pour qu’elle ait la tête en bas) afin d’aspirer dans la seringue la dose désirée.

Il faut cependant faire attention à ne pas inspirer de bulles d’air pour éviter l’embolisme. Pour vérifier qu’il n’y en ait pas, il est important de les chercher dans la seringue. Et la tapoter pour les faire remonter vers la surface. Quand il n’y en aura plus, il ne restera qu’à pousser le piston pour le faire sortir. En s’arrêtant dès que le produit commencera à sortir.

Nettoyer la zone avant l’injection de testostérone

Avant de s’injecter de la testostérone, il faut également bien nettoyer la zone. Elle se fera généralement directement dans un muscle et les endroits les plus accessibles sont le muscle vaste latéral (au niveau de la cuisse) et le muscle fessier.

Avant de commencer, il faut donc utiliser une lingette imbibée d’alcool afin de tuer les bactéries et prévenir les infections.

L’injection

Au moment de l’injection en elle-même, il est conseillé de tenir la seringue à un angle de 90 °C au-dessus de la zone. Puis d’enfoncer rapidement l’aiguille et pousser le piston. Si l’aiguille aspire du sang, il faut la retirer immédiatement et recommander à un autre endroit. Le rythme d’injection doit être constant et maitrisé.

Attention, il est possible de ressentir une forme de pression ou une légère brûlure. Ce qui n’est pas inquiétant en soi.

Nettoyer la zone après l’injection

Après l’injection et avoir retiré l’aiguille, il faut encore une fois nettoyer la peau avec un coton tige stérilisé. Sans oublier de s’assurer qu’il n’y ait pas de saignement. Auquel cas il faudra également apposer un pansement. Il est également conseillé de surveiller d’éventuelles rougeurs, douleurs ou gonflement sur la peau. Auquel cas, la première chose à faire sera de se tourner vers un médecin.

A quoi sert une injection de testostérone ?

Une injection de testostérone va concrètement permettre d’augmenter ses niveaux de testostérone. Le principal intérêt que représente cette prise exogène de l’hormone masculine est de booster son processus anabolisant. Et donc se tailler un corps musclé, et surtout sec.

Parce qu’en plus de favoriser la synthèse protéique et la rétention de l’azote, la testostérone agit comme un brûleur de graisse. Et elle permet donc de transformer les stocks de gras en énergie.

Parmi les effets d’une injection de testostérone, on peut notamment citer :

  • une meilleure endurance et récupération après un effort physique intense ;
  • empêcher le corps de former du gras et favoriser la période de sèche ;
  • favoriser le développement d’une masse musculaire maigre ;
  • prévenir l’oxydation ;
  • stimuler la libido et les fonctions sexuelles ;
  • rendre plus persévérant et compétitif ;
  • améliorer les niveaux d’énergie.

Quels sont les potentiels effets secondaires d’une injection de testostérone ?

Mais une injection de testostérone peut également présenter des risques sérieux pour la santé. En effet, si votre corps en produit suffisamment (et donc si vous n’avez pas besoin d’un apport exogène), ce traitement peut entrainer un trop plein de l’hormone. C’est ce que l’on appelle la rage des stéroides.

Certes, on peut prendre de la masse musculaire de façon spectaculaire. Mais cela peut également provoquer des troubles du comportement et de l’agressivité, en particulier chez les hommes. Dans certains cas, elle peut même être à l’origine d’actes violents.

Une injection de testostérone utilisée à mauvais escient peut entrainer des risques de maladies cardiovasculaires. En effet, en augmentant considérablement votre nombre de globules rouges, ce traitement peut former des caillots de sang et boucher les artères.

Préférez une solution naturelle et sans danger comme le Testogen ou Testofuel.

Leave a Reply