Testostérone femme : une hormone aussi essentielle pour elles !

Synonyme de virilité et force, la testostérone est une hormone surtout connue comme étant une hormone masculine. Mais on oublie souvent que les femmes aussi en produisent, certes en quantité moins importante que les hommes, mais elles en fabriquent. D’ailleurs, la testostérone est essentielle pour la gent féminine ! Dans cet article, on fait le point sur le rôle et l’importance de la testostérone chez les femmes.

Quelques explications sur la testostérone

la testostéroneLa testostérone est une hormone stéroïdienne, anabolisante et masculinisante, autrement dit qu’elle participe au développement des caractères sexuels secondaires chez les garçons (pilosité, voix…). Chez les hommes, la testostérone est produite par les testicules et les glandes surrénales. Chez les femmes, sa production a lieu par les ovaires et les glandes surrénales également.

En moyenne, les hommes ont entre 6 et 7 fois plus de testostérone que les femmes, mais malgré cet écart, chez les femmes, la testostérone est une hormone très importante et dont les rôles sont très divers !

Note : pour les femmes, la production de testostérone se stoppe de manière naturelle au moment de la ménopause. Si cet arrêt se fait naturellement, ce dernier n’est pas sans effets.

Pourquoi la ménopause arrête t-elle la production de testostérone ?

En fait, lorsque la ménopause arrive (aux alentours de 50 ans), les ovaires cessent de fonctionner. A cause de cela, le taux de testostérone baisse considérablement et seules les glandes surrénales poursuivent la production de testostérone.

Testostérone femme : quelles sont les fonctions de cette hormone chez les femmes ?

Même si les femmes produisent moins de testostérone que les hommes, cette hormone n’en demeure pas moins importante, bien au contraire ! En effet, la testostérone est essentielle et intervient dans divers domaines :

  • Participe au développement osseux et des tissus musculaires.
  • Agit sur la mémoire : certaines études ont démontré que la testostérone a une action sur le processus de mémorisation.
  • Bénéfique pour le cœur : en favorisant le développement des muscles, la testostérone participerait aussi au renforcement du muscle cardiaque.
  • Participe à la production des œstrogènes, des hormones qui régulent plusieurs fonctions telles que l’ovulation.
  • Action sur la libido : la testostérone stimule le désir sexuel.

En plus de ces actions, la testostérone joue aussi un rôle dans la production de cellules sanguines et la protection contre l’ostéoporose. Pour les femmes pratiquant la musculation, la testostérone est aussi essentielle dans la mesure où elle participe à la construction et au développement du muscle.

A lire aussi : la testostérone chez les hommes.

testostérone femme

Quel est le dosage de testostérone chez la femme ?

Chez la femme, un dosage de testostérone peut être prescrit en cas de suspicion d’un hirsutisme (apparition de poils dans des parties du corps normalement non poilues).

A noter : la prise de sang est la plupart du temps réalisée le matin à jeun.

Sinon, voici les dosages de testostérone chez les femmes en fonction de l’âge :

  • Entre 1 et 10 ans : valeurs inférieures à 0,5 nmol/l.
  • 10 et 20 ans : entre 0,5 et 3,1 nmol/l.
  • 20 et 45 ans : entre 0,5 et 3,1 nmol/l.
  • 45 et 60 ans :  entre 0,5 et 2,8 nmol/l.
  • Après 60 ans : entre 0,3 et 1,70 nmol/l.

Chez les femmes, le taux de testostérone atteint un « bon niveau » à l’adolescence et à l’âge adulte avant de baisser progressivement et naturellement. Mais si ces taux varient avec l’âge, un taux anormal (trop bas ou trop élevé) peut aussi apparaître et être le signe d’une pathologie. Ainsi, si le taux est trop bas, ceci peut être dû au syndrome des testicules féminisants et s’il est trop élevé, ceci peut être à cause de l’hirsutisme, d’une tumeur ovarienne ou du syndrome des ovaires polykystiques (un syndrome lié à un déséquilibre hormonal).

Mise en garde : si votre résultat se révèle anormal, n’oubliez pas qu’il est important de consulter votre médecin. Ce dernier pourra ainsi vous prescrire un traitement médical ou d’autres analyses.

Manque de testostérone : quels sont les symptômes ?

Comme expliqué, le taux de testostérone commence à baisser lorsque la ménopause apparaît ; une diminution qui n’est pas sans conséquences chez les femmes. Voici les signes d’un taux de testostérone diminué :

  • Au niveau de la silhouette : les muscles (notamment ceux des bras) deviennent moins toniques et la masse graisseuse a testostérone chez les femmestendance a se répartir de manière totalement différente : la plupart du temps, les femmes grossissent facilement des hanches et du ventre. Dans le monde scientifique, on dit que l’on passe d’une silhouette gynoïde à une androïde. A cause de cette prise de poids, du mauvais cholestérol peut aussi s’accumuler.
  • Au niveau du squelette : ce dernier a tendance à se fragiliser. A cause de cette fragilisation, les fractures sont plus courantes (en particulier au niveau des hanches) et le risque d’ostéoporose augmente.
  • Au niveau du cœur : le muscle cardiaque devient moins tonique, ce qui accentue les essoufflements. La testostérone dilate également les artères. A cause de sa diminution, les femmes deviennent ainsi plus sensibles aux problèmes cardiovasculaires, angines de poitrine et infarctus.
  • Au niveau du bien-être : à cause de la baisse du taux de testostérone, une fatigue peut se faire ressentir et le risque d’anémie devient plus élevé. Pourquoi ? Car la testostérone intervient dans le processus d’hématopoïèse (= le renouvellement continu des cellules sanguines). Une baisse de testostérone diminue également la libido et donc le désir sexuel.

Comment augmenter son taux de testostérone ?

Pour garder une jolie silhouette et une certaine tonicité après la ménopause, il est important d’éviter quelques facteurs responsables de la diminution du taux de testostérone comme le stress ou encore la fatigue. Si vous êtes en surpoids, il est aussi essentiel de perdre vos kilos en trop, car un surpoids fait partie des facteurs néfastes à la production de testostérone.

Suivre une bonne alimentation et pratiquer une activité sportive sont donc les deux réflexes à adopter pour augmenter votre taux de testostérone. Dans votre alimentation, bannissez les plats industriels, sucres, édulcorants, mais privilégiez les légumes, les fruits et les bonnes graisses crues.

Vous pouvez également prendre un complément alimentaire de type TestoGen qui favorise la production de testostérone.

> Rendez-vous sur ce lien pour acheter votre TestoGen <<

D’autres solutions naturelles peuvent être mises en place pour stimuler votre production de testostérone : consommation de vitamines, zinc, le repos… Retrouvez-les toutes dans cet article !

La testostérone est une hormone fondamentale pour le corps humain, car à elle seule, elle régit une bonne partie de la santé morale et physique. Cette hormone est donc essentielle pour les hommes et les femmes ! Pour ces dernières, le taux de testostérone commence à diminuer au moment de la ménopause ; pour se prémunir de cette baisse et pour retrouver un taux convenable, il est important de mettre en place plusieurs solutions. En plus de retrouver un bon taux de testostérone, ceci vous permettra également de garder une bonne santé !

Leave a Reply