Travailler les pectoraux avec équipements et accessoires

Travailler les pectoraux demande de la rigueur dans sa pratique, mais également un peu de matériel. Certains accessoires facilitent grandement la prise de masse musculaire et vous aideront à améliorer le résultat de vos séances de musculation. Avec les bons exercices et les bons équipements, vous développerez votre buste plus facilement !

On vous propose ici les meilleurs exercices pour travailler les pectoraux avec des équipements tiers. Dips, haltères ou électrostimulation, faites votre choix !

travailler les pectoraux avec des équipements tiers

Travailler les pectoraux, plusieurs solutions efficaces

Quand on souhaite former ses pectoraux, il y a plusieurs façons de s’y prendre. Organiser sa prise de muscle peut se faire par le biais d’un programme complet, composé de plusieurs exercices précis en fonction de votre objectif final. On vous donne des conseils dans cet article.

Vous pouvez travailler les pectoraux chez vous, avec les équipements que vous avez sous la main. Quelques exercices plus soft ne demandent par exemple qu’une bouteille d’eau ou une chaise pour être pratiqués. En revanche, pour un travail plus complet, il est bon d’avoir à dispositions des équipements adaptés : un banc de muscu’, une smith machine, des poids et des haltères voire des électrodes.

Les hommes travailleront plutôt les pectoraux pour les développer et les faire ressortir, tandis que les femmes (qui doivent aussi travailler les pectoraux, contrairement aux idées reçues!) privilégieront la manière douce, afin de les renforcer.

Voyons quels sont les meilleurs exercices pour travailler les pectoraux avec du matériel !

Cinq exercices de pectoraux avec haltères

Si vous aimez vous entraîner chez vous, les haltères sont très pratiques ! Peu encombrants, ils permettent d’obtenir des résultats visibles rapidement. Voici les bons exercices pour pectoraux à faire avec des haltères !

Pour bien réaliser ces exercices, il vous faudra un banc de musculation, qui aide à maintenir le dos dans la bonne position.

Le développé couché

Un classique de la musculation des pectoraux. Allongé sur un banc, un haltère dans chaque main en pronation (paumes vers le bas) et pieds au sol, vous débutez avec les haltères au niveau de la poitrine. Levez ces haltères face à vous en tendant vos bras (pas totalement). Ensuite, redescendez lentement les haltères en inspirant puis recommencez. Soufflez à chaque nouvelle poussée.

Le développé couché en prise marteau serré

Pour développer vos muscles, cet exercice (difficile) est très bon. Commencez par vous allonger sur le banc avec les pieds au sol. Puis placez vos haltères, un dans chaque main, l’un contre l’autre au-dessus de votre torse. Les poids doivent se toucher. En expirant fort, poussez-les vers le haut sans qu’ils ne s’éloignent l’un de l’autre. Redescendez ensuite lentement, en inspirant, puis recommencez.

L’écarté avec haltères

Allongez-vous sur le dos sur le banc, avec un haltère dans chaque main. Ils doivent être au niveau de vos épaules, sur les côtés de votre corps. Attention à ne pas tendre totalement les bars. L’exercice consiste à ramener ces haltères devant vous, en expirant, sans les faire se toucher. Abaissez ensuite les bras lentement en inspirant jusqu’à la position initiale et recommencez.

Le développé incliné

Cette fois-ci, débutez en position inclinée sur le banc de musculation. Placez les haltères devant vous, à hauteur de vos pectoraux, les mains devant vous. Poussez alors en expirant, jusqu’à ce que vos coudes soient presque tendus. Puis inspirez lorsque vous les ramenez près de votre torse.

Le développé écarté incliné

Sur un banc incliné, placez vos haltères (un dans chaque main) à hauteur de vos épaules en ne dépliant pas totalement le bras. Ramenez ces haltères face à vous, en expirant, et en faisant en sorte qu’ils ne se percutent pas. Ensuite, reprenez la position initiale et poursuivez vos répétitions.

Dips pectoraux : travailler les pectoraux sur les barres parallèles

Pour muscler vos pectoraux, le bas tout particulièrement mais l’exercice fera tout de même travailler les pectoraux dans leur ensemble, les dips sont préconisés. Il s’agit d’un exercice difficile, qui peut être réalisé au départ entre deux banc de muscu’. Mais les barres parallèles seront plus efficaces pour un développement parfait de votre buste. Vous travaillerez les pectoraux, les deltoïdes antérieurs, les triceps ainsi que vos abdominaux !

Commencez par vous positionner entre les barres parallèles. L’écartement est d’environ 60 cm, fléchissez un peu vos genoux (en croisant les jambes) et penchez le buste vers l’avant légèrement. C’est important, car en position droite, ce sont vos triceps qui travailleront et non pas vos pectoraux.

Il s’agit ensuite de descendre en inspirant, jusqu’à avoir les bras parallèles au sol, puis de remonter en expirant.  Attention à ne pas toucher le sol avec vos pieds.

travailler les pectoraux dips

Pompes et pectoraux, une combinaison indispensable pour se muscler

Les pompes sont essentielles pour développer vos pectoraux. Si vous ne disposez d’aucun matériel, elles vous seront d’une grande aide et vous permettront de composer un programme d’entraînement complet.

Cet exercice connait de nombreuses variantes, plus ou moins difficiles, qui font travailler le buste, les fesses, les abdos, les cuisses. Entre le gainage naturel qu’elles apportent et les différents équipements qu’on peut utiliser pour corser l’exercice, vous pourrez faire d’énormes progrès en faisant des pompes régulièrement. Voici trois exercices bénéfiques.

Les pompes surélevées avec ballon de yoga

Pour effectuer cet exercice, il vous faut un ballon de Yoga (Swiss Ball) ou un élément qui vous permettent de prendre appui avec vos jambes en hauteur. Le but est de poser vos pieds sur le ballon par exemple, afin d’effectuer vos pompes.

Dans cette position, c’est tout votre corps qui va être sollicité. Vous devrez vous stabiliser, notamment avec le ballon de Yoga, ce qui fait travailler les abdos, et faire des pompes qui muscleront de manière efficace vos pectoraux.

Expirez en descendant, inspirez quand vous remontez.

Les pompes avec bande élastique

Il existe des bandes élastiques destinées à augmenter la difficulté de vos pompes. Bloqués sous vos mains, ces élastiques font le tour de votre corps et se placent au niveau de vos épaules. A chaque mouvement de pompe, vous devrez donc forcer pour pouvoir vous relever.

Faire des pompes avec ces élastiques est une très bonne manière de travailler les pectoraux et de les rendre plus saillants.

Des pompes avec du lest

Valable aussi bien pour les pompes que pour de nombreux exercices de musculation, le lest consiste à s’ajouter du poids pour compliquer la tâche. Cela peut se faire via un sac à dos ou un gilet lesté par exemple.

Pour les pompes, on préfère placer le lest sur le dos, en étant attentif  à ce qu’il reste stable durant l’exercice. Ensuite, effectuez les pompes de votre choix, en fonction de la difficulté que vous souhaitez donner à l’exercice.

Electrostimulation pectoraux : une technique intéressante pour travailler les pectoraux

Les électrodes, placés sur les pectoraux (à leurs extrémités, un en haut l’autre en bas), permettent d’efficacement développer les pectoraux. L‘électrostimulation représente un gain de temps, car elle améliore les résultats, et une solution efficace pour ceux qui n’ont pas forcément beaucoup de temps à consacrer à leur musculature.

Les électrodes vont agir sur les zones ciblées – ici les pectoraux – et stimuler les muscles à petites doses. Peu à peu, vous pourrez augmenter l’intensité afin de les faire travailler plus.

En fonction de l’appareil d’électrostimulation choisi, vous pourrez traiter différentes zones de votre corps avec ces électrodes, ce qui s’avérer intéressant pour un programme complet.

electrostimulation pectoraux

Travailler les pectoraux de la bonne manière

Le travail de vos pectoraux peut se faire via différents exercices. Il sera toutefois important de varier vos sessions d’entrainement afin de ne pas endormir votre muscle. Pensez à bien vous étirer, buvez beaucoup d’eau et veillez à avoir une alimentation saine et équilibrée.

Très vite, vos pectoraux deviendront tels que vous le souhaitiez !

Leave a Reply